Vous, votre poids, votre corps, votre relation à la nourriture

... Parce que perdre ou prendre du poids ne dépend pas (seulement)
de 
ce que nous mangeons

... Parce qu’une relation perturbée à la nourriture peut engendrer 

une vraie souffrance

... Parce que chacun est différent et unique, par son histoire, sa constitution,

son rythme de vie, ses goûts

... Parce qu’il n’y a qu’un seul poids et une seule mesure justes : les vôtres !

Mon poids Ma mesure  offre un accompagnement nutritionnel et

une réflexion personnalisés pour une approche pleine de sens!

Ni miracles, ni médicaments, ni dictature calorique!


Mon poids Ma mesure vous propose une démarche innovante, douce, efficace,

incluant toutes les dimensions qui participent à votre équilibre alimentaire 

et à votre confort émotionnel.

Apprendre à reconnaître et respecter ses besoins,

Écouter sa faim et sa satiété, cultiver le plaisir et la gourmandise, 

Identifier au quotidien ce qui est bon et juste pour soi,

Comprendre les implications des émotions dans votre relation à la nourriture.

Faire la paix avec soi : histoire, image et croyances 

Et enfin : conquérir son autonomie alimentaire

 

 

Mon poids Ma mesure épouse
vos
besoins
en termes
d’outils thérapeutiques...    

et c’est ce qui fait son originalité!

compulsion boulimie grignottage addiction obésité TCA

 

Outre ma compétence de diététicienne, je m'appuie sur des techniques inspirées 

des thérapies comportementales et de la PNL, du Kaizen japonais et

des thérapies énergétiques dont l’effet est de vous libérer de l’emprise 

de votre histoire, de vos blessures, et des mécanismes qui vous enferment.

Je vous propose d’aller y voir par quatre chemins :

votre assiette : ce que vous mangez

votre comportement alimentaire : comment vous mangez

vos émotions : les émotions qui vous animent lorsque vous mangez
vos croyances : toutes ces idées à propos de vous-même, de votre image,

de votre poids, de la nourriture, de ce qui est « diététiquement correct » 

intégrées à votre esprit comme des vérités absolues

(« dans la famille on est bien portant », « les gros sont des bons vivants »,

« le chocolat fait grossir », « je ne pourrais jamais me passer de sucre », 

« plutôt mourir que gaspiller de la nourriture »...)

Pour ne plus jamais dire : « C’est plus fort que moi ! »